« Ils nous ont laissé croire qu’il y aurait un geste pour les salariés. Mais encore une fois, nous ne toucherons rien. » Ce vendredi matin, une vingtaine de salariés se sont mis en grève devant les locaux belfortains de Carlson Wagonlit Travel (CWT), situés au Techn’hom. Comme dans la dizaine de sites que compte le groupe spécialisé dans le voyage d’affaires en France.

Ils protestent contre les propositions faites par la direction dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO), le 13 mars dernier. « Ils ont refusé de nous accorder une augmentation générale mais également de verser la prime Macron. Aujourd’hui, il n’y a aucune reconnaissance de la part de la direction », explique Sylvana Elia, déléguée syndicale CFTC.

« Cela fait dix ans qu’il n’y a pas eu d’augmentation générale. A la place, la direction évoque des augmentations individuelles sur la base de la performance des salariés. Mais aucun critère clair n’a été fixé pour mesurer cette performance », ajoute Clémentine Massengo (CGT).

Nouvelle réunion sur les NAO la semaine prochaine ?

Les syndicats demandent donc une réouverture immédiate des NAO. Ils revendiquent le versement d’une prime Macron de 500 € – « Elle peut être versée jusqu’au 31 mars. Il n’est donc pas trop tard. » – mais également une augmentation générale des salaires de 4  %. « On avait demandé 2  % lors des premières négociations. Mais comme la direction refuse de nous entendre, on va taper du poing sur la table », expliquent les deux représentantes syndicales.

Avec cette grève, lancée pour une durée illimitée, les salariés entendent montrer leur détermination. « Il y a un ras-le-bol général. On ne lâchera pas avant d’avoir obtenu ce qu’on demande. »

Il semblerait que la direction de CWT France les ait entendus, au moins sur un point. En fin de matinée, ce vendredi, elle a proposé par mail aux syndicats une nouvelle réunion sur les NAO la semaine prochaine. Mais ces derniers préviennent : une réunion, oui, mais avec des avancées concrètes. Sinon ce n’est pas la peine.

Aurélien BRETON - L'EST Républicain